Monsieur Serge IRAZOQUI
Peu connu alors que nous sommes cousin germain, mais toujour
Monsieur Gérard GUIZARD
J''étais à la maternelle avec toi tu m'embêtais souvent d'ailleurs un jour nous courions dans la cour et je suis tombée sur le genoux j'ai eu 5 points de suture cette cicatrice me fera toujours penser à toi.Après tu as été à l'école des garçons moi des filles et on s'est retrouvé au collège on a été avec le foyer rural en randonnée c'était la belle époque des rigolades et insouciance centre aéré et réveillon à la boulangerie de Patrick.Après on s'est perdu de vue chacun a fait son chemin je ne savais pas que tu étais malade car tu devais organiser le repas de la classe m'avais t'on dit.Pourquoi la vie est si injuste j'espère que maintenant que tu ne souffre plus tu raconteras encore tes histoires rigolotes dans le royaume de l'au de là.Aurevoir guigou
Monsieur Franck ATLAN
Bonjour à vous tous, parents, fratrie, cousins et tous les proches de Franck,

J'ai eu le plaisir de rencontrer Franck lors de la formation céméa et j'ai toujours gardé un excellent souvenir de lui, ses plaisanteries, sa joie de vivre, sa spontanéité qui faisaient de lui un vrai rayon de soleil!
Je suis profondément touchée par sa disparition et tenais à vous témoigner toute mon affection et surtout m'excuser de ne pouvoir être présente le jour des funérailles. Je suis enceinte et du fait de mon hypotension je ne peux me déplacer, à mon grand regret.
Je tenais à vous dire, malgré que je vous sois inconnue, combien j'ai apprécié Franck et que ma pensée vous accompagnera tout au long de cette épreuve injuste et combien pénible.
Je n'ai pas de mot suffisamment fort et juste afin de vous apporter tout le réconfort que je souhaiterai tellement vous offrir.
Je prie de tout mon coeur, que de là où il se trouve, la vie lui soit encore plus belle et douce, qu'il soit votre rayon de soleil à jamais.

Amicalement, Marjorie Gourrin